bandeau
Index par
aires
culturelles

europe

amerique du nord

amerique du sud

afrique

asie

oceanie

Présentation

 

Dans son dernier livre, Partigia (Mondadori, Milan, 2013), consacré à la Résistance italienne, Sergio Luzzatto raconte la condamnation à mort de Fulvio Oppezzo et Luciano Zabaldano par le groupe de partisans dont Primo Levi faisait partie. La publication de cet ouvrage a déclenché une nouvelle controverse. Nous présentons ici les analyses d’Alberto Cavaglion, Marcello Flores, Isabelle Ullern et Paweł Wolski.

 

Sergio Luzzatto, né en 1963, est professeur d’histoire moderne à l’Université de Turin. Spécialiste de la Révolution française et de l’histoire du XXe siècle, parmi ses nombreux ouvrages (tous parus chez Einaudi, sauf mention contraire) : Il Terrore ricordato (Casale Monferrato, Marietti, 1989 ; trad. fr. Lyon, PUL, 1991 ; 2e éd. it. 2000), La « Marsigliese » stonata : la sinistra francese e il problema storico della guerra giusta, 1848-1948 (Bari, Dedalo, 1992 ; trad. fr. Lyon, PUL, 1996) ; L’autunno della Rivoluzione (1994 ; trad. fr. Paris, H. Champion, 2001), Il corpo del duce (1998), La crisi dell’antifascismo (2004), Ombre rosse. Il romanzo della rivoluzione francese nell’Ottocento (Bologne, Il Mulino, 2004), Padre Pio (2007), Bonbon Robespierre (2009), Il crocifisso di Stato (2011), La mummia della repubblica (2011). En outre, il a dirigé, avec Victoria de Grazia, le Dizionario del fascismo (2 volumes, 2002-2003) et, avec Gabriele Pedullà, l’Atlante della letteratura italiana (3 volumes, 2010-2012). Il collabore au cahier culture publié tous les dimanches dans le quotidien Il Sole 24 Ore.

 

Lire la présentation du dossier

Sabina Loriga

 

Lire les articles de :

Alberto Cavaglion

Marcello Flores

Isabelle Ullern

Paweł Wolski