bandeau
Index par
aires
culturelles

europe

amerique du nord

amerique du sud

afrique

asie

oceanie

« Ouvrez-moi seulement les chemins d'Arménie ». Pour un usage inactuel du passé dans l’actualité

Rencontre avec Janine Altounian

Janine Altounian est essayiste et traductrice (notamment chargée de l’harmonisation des Œuvres Complètes de Freud. Psychanalyse  dirigée par J. Laplanche aux PUF). Elle est également l’auteur de plusieurs livres, formant une œuvre originale de «traduction» de l’héritage du génocide arménien.

En particulier: "Ouvrez-moi seulement les chemins d'Arménie": Un génocide aux déserts de l'inconscient, Paris, Les Belles Lettres, 1990 (coll. Confluents psychanalytiques).

A cause de cette œuvre, nous l’avons rencontrée durant la préparation des journées d’études 2012 de l’Atelier, consacrée à «la question de l’interprétation historique du trauma».

Pendant ces rencontres, une nouvelle loi autour de la question des génocides a été présentée et votée devant le Sénat (et déjà "jugée contraire à la constitution" par une décision du Conseil Constitutionnel du 28/2/12 faisant suite à un appel: le débat demeure dans l'indécidable de sa propre répétition...). De ces événements et de leur violence résurgente est né ce dossier, en trois pièces distinctes et dépendant les unes des autres. Un peu à l’image d’une conversation et d’une réflexion se voulant d’un «usage du passé» plus patient que l’actualité.